Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 15:58
                                        " L’abandonner est son premier geste d’amour. Un départ vers ailleurs. Vers les possibles. "

                        Notre amie  Christine Deroin vient de publier

                           Ma mère sans visage
un roman, aux éditions Oskar jeunesse, sur la question sans fond de l'accouchement sous X                                                             
                          
Les huit jours qui précèdent l'abandon puis les huit jours, dix-huit ans après, qui précèdent la rencontre. De ce qui s'est passé entre temps pour cette femme nous ne saurons rien de plus que ce que nous laissent présager ces longues et  âpres heures que passe une jeune fille de dix-huit ans qui se prépare à abandonner son enfant et à, intensément, lui souhaiter le meilleur.
C'est que "Il faut être atrocement raisonnable pour ne pas renoncer à son abandon".
Il est nécessaire de dire que si le livre a été classé en "jeunesse" c'est que vraiment, et tant mieux, nous sommes tous jeunes. Et c'est tant mieux aussi chaque fois que la littérature de jeunesse pousse ainsi loin son exigence. 
D.Saulnier    
            


          


Partager cet article

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article

commentaires

Écrire

  • : L'Hippocampe associé
  •  L'Hippocampe associé
  • : L'association L'Hippocampe associé favorise les pratiques culturelles dans la cité et la fréquentation des créateurs et des oeuvres. Elle constitue un lieu-ressource pour les acteurs culturels ainsi que pour les écrivains et artistes.
  • Contact

Recherche D'article