Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 13:54

Intense et profond moment de lecture de Christiane Veschambre hier à la médiathèque, où le silence joua sa partie belle.Merci, vraiment.

On peut aller au Chat noir ce soir, Christiane y donne une autre lecturechat-noir.jpg - une autre, forcément une autre. Elle sera accompagnée de la musicienne Ninon Foiret.

C'est dans  Kara Cole,  un cycle de lecture conçu par Camille Loivier et Ninon Foiret,

Le Chat noir est 76 rue Jean-Pierre Timbaud dans le 11 ème arrondissement de Paris. L'entrée et la participation sont libres. La lecture sera à 20 heures.


(...) les lumières / dans la nuit de l'après-midi / ville / la nuit comme une neige // épaisseur chaude / savoureuse / ton épaule / me consiste

C'est la fin de Fente de l'amour.

 

Après, ce sera l'été.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article

commentaires

Prioul Serge 15/06/2011 06:47



Grand plaisir d'avoir été lu par Christiane. Grand merci. Merci aussi pour son écriture : elle fait partie de ces écrivains pour qui écrire ne signifie pas gagner de l'argent en faisant n'importe
quoi - d'ailleurs à quoi bon parler d'eux, ils galvaudent le mot écrivain dont ils sont bien loin, eux, des comptables.



christiane veschambre 14/06/2011 11:03



Merci à Serge de la confiance par laquelle il donne à lire ce qu'il a écrit en atelier décriture.


"L'écriture n'est-t-elle pas l'écho de ce battement en soi ? Il faudra s'y donner, s'y abandonner... y retrouver les vraies valeurs de la parole, du chant accordé redevenu clair." 


C'est un juste écho à l'expérience vécue dans Les Mots pauvres.


Christiane Veschambre



Serge 10/06/2011 08:16



Atelier d'écriture du centre culturel de Fougères - 5 novembre 2010


 


Marc Baron, notre animateur poète, nous lit un texte de Christiane Veschambre, "Les Mots Pauvres". C'est l'histoire d'une femme qui
subitement devient muette.


Proposition d'écriture : écrire ce qu'il nous évoque.


 


Le petit texte du gars Serge :


 


"Ces gens qui ont fait voeux de silence, souvent je les admire et les envie. Peut-être était-ce un autre temps qui ne se pourrait plus aujourd'hui. A l'ère de l'image et de la communication à
tout cran, décider un jour de ne plus parler ! Et tandis qu'autour de nous, tout n'est que verbe et verbiage, tout n'est que bruits, cris, paroles en l'air... se dire : "Je ne parlerai plus !" Je
crois qu'il faudra alors s'attacher au silence, se retirer du bruit, de toute parole superficielle et ne plus entendre que son propre silence, comme le ressac sur l'infini de nos plages désertes.


L'écriture n'est-t-elle pas l'écho de ce battement en soi ? Il faudra s'y donner, s'y abandonner... y retrouver les vraies valeurs de la parole, du chant accordé redevenu clair."


 


********


Ce serait bien chouette qu'un écrivain de la qualité de Christiane Veschambre me lise ! (Mon humilité n'en souffrirait que peu. Hi hi !!!)



Serge 08/06/2011 23:35



Bonjour l'amie,


 


Si jamais Christiane Veschambre passe à nouveau par ton blog, je laisse cet écrit personnel. Elle constatera que, dans certains ateliers d'écriture, on parle d'elle et de ses écrits.



Écrire

  • : L'Hippocampe associé
  •  L'Hippocampe associé
  • : L'association L'Hippocampe associé favorise les pratiques culturelles dans la cité et la fréquentation des créateurs et des oeuvres. Elle constitue un lieu-ressource pour les acteurs culturels ainsi que pour les écrivains et artistes.
  • Contact

Recherche D'article