Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 23:00

La loi sur le prix unique du livre passe en ce moment de l'assemblée nationale au sénat. Dans le nouveau paysage du livre esquissé par l'arrivée du numérique, qu'en est-il du droit d'auteur ? Restera t-il, comme il l'est depuis presque toujours et presque partout,  ce matériau si ductile , ce coût très compressible en bout d'une chaine de coûts incompressibles? Nouveau code des usages, nouveaux contrats sont à penser.

 

  Cette question notamment  fut agitée (remuée?) le 17 janvier, à la SCAM - Société Civile des Auteurs Multimédia - lors d' une table ronde qui réunissait François Bon, écrivain et animateur des éditions numériques publie.netBenoit Peeters écrivain et animateur des éditions Impressions Nouvelles, Alban Cerisier secrétaire général des éditions Gallimard, et le directeur de la SCAM.

 

 Benoit Peeters introduisant très vite la provocation de JeanLuc Godard: un auteur n'a pas de droits, il n'a que des devoirs, le débat avait lieu. Plusieurs autres écrivains présents dans la salle l'alimentèrent vivement.

 

  Le même jour, Francois Bon publiait Qu'est-ce qu'on touche?  sur son site et sous ce titre, passant de l'air des cîmes à la chute des corps évoquait le nouveau statut à sa propre oeuvre de l'écrivain web.

 

 Le 15 janvier  jour anniversaire de remue.net à l'auditorium de la  Médiathèque Marguerite Duras plongé dans le noir, c'est IPAD en main

 

 

 

qu'il avait clôturé la soirée par une lecture performance.

 

" Une traversée de Buffalo", de et par François Bon, avec Dominique Pifarély - violon - et Philippe de Jonckheere - images.

 

  Extraits filmés ici par Isabelle Rèbre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article

commentaires

Écrire

  • : L'Hippocampe associé
  •  L'Hippocampe associé
  • : L'association L'Hippocampe associé favorise les pratiques culturelles dans la cité et la fréquentation des créateurs et des oeuvres. Elle constitue un lieu-ressource pour les acteurs culturels ainsi que pour les écrivains et artistes.
  • Contact

Recherche D'article