Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 10:08
 Karibou est une femme, elle est peintre et elle expose en ce moment à l'Hôtel des Arts de Rémalard, dans l'Orne.

  Nous, à cette occasion nous nous rapppelons que l'ami Julien Cendres avait accompagné Karibou dans Paysages de l'âme, un joli livre paru en 2007 aux éditions Les Lumières du Vent.
 Accompagné, vraiment, de  légères touches de mots, sans pesée, comme un guide de regard. Accompagné, amicalement.
C'était bien, ce livre.
Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 12:01
Samedi 6 juin, aux côtés de la Bibliothèque Saint-Blaise, l'Hippocampe mettra Saint-Blaise en toutes lettres l'après-midi et en musique le soir.
 

Après-midi Place du Mail
De 15 heures à 17 heures trente: "Lectures sur canapé"

 La place se transforme en grand salon de lecture autour d'un café ou d'un thé. Chacun peut apporter son transat, sa chaise, son fauteui, son tapis, sa lampe de salon et, surtout son ou ses livres préférés! La comédienne Fabia Hacine-Gherbi mettra des lectures en partage.
 A 16 heures trente: "Exercices de style", de Raymond Queneau.
Seize extraits interprêtés en plein air par le Théâtre du Reflet. Mise en scène et jeu Lisa Delgado, avec Marine Pennaforte et Vladimir Mejstelman.

Soirée Place des Grès
A 18 heures trente: "Du noir sous les Magnolias" ...
ou le roman policier et Paris. Rencontre avec les auteurs Sylvie Granotier, Patrick Pécherot, Thierry Crifo, Alain Bellet. Modération par Christine Ferniot. Lectures par la comédienne Annick Roux.
A 20 heures: Les Romanikels, concert
Charlène Joubert, chant - Frédérick Lacroix, contrebasse - Garry Nayah, guitare - Pierre Richeux, guitare - Florent Mouly, batterie

L'affiche se télécharge ici.link


Et tout cela se trouve  à Paris 20°, entre les métros Porte de Montreuil et Maraichers,
au croisement des bus 57, 76, 64 et 26

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité de L'Hippocampe
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 07:46
Dimanche soir, dans la cour de la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, Muriel Bloch donnera une performance avec le peintre Ricardo Mosner et le musicien Guilla Thiam dans la cour de la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris. Tous trois,complices, tisseront d'étranges scénarios où les héros d’un jour,  parfois échappés de contes, des personnages historiques quelques peu oubliés, déambuleront au cœur de la ville pour redonner vie à de nouveaux Mystères de Paris. C'est ce dimanche 7 juin. Ce sera à 21 heures, Hôtel de Lamoignon, 24 rue Pavée, au Métro  Saint-Paul et l'entrée est libre.

Un peu plus tard, le 25 juin, et toujours avec Guilla Thiam, elle reviendra à Saint-Blaise à l'invitation de la Bibliothèque, pour une balade contée entre squares et cafés du quartier:
nous la surprendrons à 17 heures trente Square de la Salamandre, puis la suivrons Square Galleron, square des Grès et enfin au Café Saint-Blaise.

Il faut dire que l'ilôt Saint-Blaise est plein de squares, que l'on peut plus joliment appeler petits jardins, et que le café Saint-Blaise est le plus café de quartier de tous les cafés de quartier.

Née des liens tissés avec le quartier depuis  Paroles cultivées, Paroles récoltées, en un beau mois d'octobre 2008, cette promenade contée n'est,  tout simplement, que le début du projet qu'a conçu Muriel de réinventer Paris, quartier par quartier.

Nous ne faisons donc, avec elle, tout simplement, que commencer.

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 09:48
Nos amis du Lieu-Dit donnent une projection de
 PERSEPOLIS De Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud
demain mercredi 3 juin à 21 heures
Entrée libre

Téhéran 1978 : Marjane a huit ans, elle songe à l'avenir et se rêve en prophète sauvant le monde. Elle suit avec exaltation les évènements qui vont mener à la révolution et provoquer la chute du régime du Chah. Récit de l’évolution de l’Iran vue par les yeux d’une petite fille, Persepolis constitue un témoignage du quotidien de la période que connaît le pays lors de la Révolution iranienne en 1979-1980. Le lieu-Dit, c'est 6 rue Sorbier, Paris 20° au métro Ménilmontant
Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 19:27
 On peut maintenant entendre La Chèvre de Monsieur Seguin, Le Curé de Cucugnan ou un extrait de la Recherche du Temps Perdu sur le le myspace.com de la Compagnie du Pausilippe, ces diseurs et conteurs,  dont nous avons dit déjà combien ils prisaient le patrimoine littéraire français et comme bien il le traitaient publiquement  dans de nombreux lieux parisiens...

Nous parlons beaucoup aussi du petit jardin autogéré du 56 Saint-Blaise , Paris 20° près des Maraîchers, où l'Hippocampe fait des siennes tous les mercredis.
 Deux raisons suffisantes sinon nécessaires pour annoncer que dans ce petit jardin-là, Krystin Vesterälen et sa Compagnie du Pausilippe, donc, passeront la nuit du 19 au 20 juin ( 20 heures - 08 heures ) à raconter et à faire raconter avec tous ceux qui seront là et auront apporté un peu de quoi boire, manger et se couvrir si la nuit est fraiche.
Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 23:00
Le 27 ème Marché de la Poésie de la Place Saint-Sulpice à Paris aura lieu le week-end du 18 juin.
C'est l'ami Marc Delouze qui ouvrira les désormais installées Périphéries  du marché en disant C'est le Monde qui résonne, le récit qu'il a publié chez Verdier. Il sera accompagné de la harpe de Louise Marty et des  trompettes et percussions de Patrick Marty. Ce sera le 2 juin, à 20 heures trente au Couvent des Récollets, 148 rue du Faubourg Saint-Martin, Paris 10°
La XII° Périphérie célébrera le désert, à la Librairie Equipages, 61 rue de Bagnolet, 75020 ° en compagnie de David Dumortier, Benjamin Pelletier et Al Maari, le 12 juin. Equipages: 01 43 73 75 98
Toutes les autres Periphéries sont là.

L'hippocampe quant à lui part quelques jours chercher la mer à la montagne et espère vous retrouver à Saint-Blaise le samedi 6 juin pour Paris En Toutes Lettres où, aux côtés de la Bibliothèque, il fera lire, trembler sous les magnolias puis danser le quartier au bruit-musette de la littérature...
A vous en dire plus bientôt.

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 19:22
 Sont-ce les étreintes brisées, Almodovar tel qu'en lui-même ou bien Penelope Cruz qui font d'un "geste ample" inventer la "fulminance" du monde à Michel Marx ?
Il donne en tous cas envie de le suivre, alors c'est là, chez lui.

 D'autres fulminances,  et en tous cas  performances, sont à prévoir :

le 29 mai à 20 heures avec les lectures d' Olivier Apert et Marie-Claire Bancquart, en compagnie de la chanteuse Jean Carpenter et du génial David Tuil. Ce sera 8 rue Camille Flammarion, à Paris 18°, au métro Porte de Clignancourt, et
le 4 juin ,à 20 heures aussi, à la Librairie Le Comptoir des mots qui recevra Joël Baqué, Eric Houser, Véronique Pittolo et Gwenaëlle Stubbe pour leurs derniers textes parus ou à paraître. Le Comptoir des mots, c'est 239 rue des Pyrénées, à Paris 20°, au métro Gambetta.
Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 12:45

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Les ateliers dans la cité
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 00:05
L'amie Régine Detambel nous envoie des billets sur l'histoire des mots et des expressions. Drôles, instruits, inattendus. Alors grand merci, et allons-y. Ici la première page de sa  Comédie des Mots.

Comédie des Mots 1

"J'en passe et des meilleurs "

L’expression “J’en passe et des meilleurs” serait due à la plume de Victor Hugo et figure dans sa pièce intitulée Hernani. Il faut rappeler l’importance de cette pièce dont la première représentation, le 25 février 1830, fut appelée « La Bataille d’Hernani ». La pièce se jouait devant une salle hostile à Hugo qui incarnait alors le romantisme. Pour contrecarrer l’offensive, ses amis s’étaient mobilisés en 11 “tribus” ayant chacun leur chef (dont Théophile Gautier) et leur cri de guerre : “Hierro, despierta te” (Fer, réveille-toi). La salle est surchauffée, les insultes fusent.
Au début du troisième acte, le vieux Ruy Gomez (joué par l’acteur Joanny) doit livrer Hernani, son hôte, au roi d’Espagne, venu le réclamer. Sans répondre à la sommation de Charles Quint, Ruy Gomez lui montre les portraits de ses ancêtres, portraits qui tapissent la scène. 
ET DES MEILLEURS !
Un par un, il les décrit, raconte les hauts faits de sa lignée et son monologue semble interminable. Adèle Hugo raconte : “Joanny commence fier et superbe les nomenclatures des portraits. Aucun bruit jusqu’aux cinquième et sixième. Au septième commence une sourde rumeur. La rumeur va grossissante. Alors arriva cette houle précurseur du sifflet. Mais l’ennemi avait mal calculé. Il avait compté sur un ou deux portraits de plus, il croyait à une longue lignée”. Mais Hugo avait tout prévu. Alors que le public croit qu’il reste un grand nombre de tableaux à passer en revue et s’impatiente, le vieux Ruy Gomez rassure le roi… et les spectateurs, d’un sublime “J’en passe et des meilleurs !” Et une pirouette, une !
                                                                                                                                   Régine Detambel

A noter que le  11 juin  à 15:00 Régine, donnera une conférence suivie d'un débat sur le thème "Vieillesses créatrices" au Palais des Congres  d'Epinal - et le même jour à  20:00 au  Centre Culturel  de Remiremont,
ce qui n'a rien à voir avec ce qui précède mais plutôt avec

ses derniers livres.


Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 13:57
Samedi 6 juin, Paris mettra toutes ses lettres au balcon, et nous y serons.

Mais si nous étions à Lyon, nous irions à la MJC du Vieux Lyon, le soir, écouter lecture  du "Temps des Mots", l'atelier que l'ami Michel Thion y a donné toute l'année.
C'est à 20 heures, 5 Place Saint-Jean, au Métro Vieux-Lyon.
On y entendra, à la suite, Edith Azam et Rita Baddoura. L'une peut-être plus sobre, l'autre peut-être moins. Mais laquelle ?
Voir les liens.
Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article

Écrire

  • : L'Hippocampe associé
  •  L'Hippocampe associé
  • : L'association L'Hippocampe associé favorise les pratiques culturelles dans la cité et la fréquentation des créateurs et des oeuvres. Elle constitue un lieu-ressource pour les acteurs culturels ainsi que pour les écrivains et artistes.
  • Contact

Recherche D'article