Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 09:14

  ►  Le groupe choral Eko-Eko qui nous avait donné un concert exaltant sous tente

FUN-DOUK-15-octobre.JPG Fundouk-scenene.jpgdouine après les lectures de Cécile Oumhani et Habib Tengour pour le Printemps des poètes en 2008  a, depuis, a donné naissance au groupe  Fundouk. Ils chantent et jouent toujours le  monde par ses musiques de tradition et seront à l'Eglise Saint Merri - 76 rue de la Verrerie - Paris 4ème le 15 octobre à 20 heures.

 

Entrée libre.

http://fundouk.wordpress.com/

 

 

 

 

  ► La bibliothèque de Bédoin, justement, sur le Mont-Ventoux, présente du 4 au 14 octobre l' exposition Carnets de voyage  issue des ateliers d'écriture que montventoux1.jpg

Virginie Lou donne chaque année à Venise. Photographies de Joseph Périgot, aquarelles d'Alain Créach' notamment et aussi des films et bien sûr des lectures.

   A cette occasion la bibliothèque organise un concours de

carnets

de voyages ouvert à tous.

Puis cette exposition tournera, on ne sait pas encore si elle produira un carnet de voyages.

 

 ► La compagnie La Réserve  donnera Chambre Zérosix , une pièce issue d'uChambre-zerosix-1.jpgn texte inédit d'Isabelle Pinçon les  13, 14, 15, 17 et 18 octobre à Saint-Etienne.

Mise en scène: Stéphane Raveyre. Avec Yolande Guillot, Sabrina Lorre, Caroline Michel, Guy Robin, Bruno Zancolo.

Présentation de la pièce et lieu.

 

 

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 13:06

again-festival-theatre-aux-mains-nues.jpg  Le petit très grand Théâtre aux Mains Nues du petit très grand quartier Saint-Blaise à Paris 20 ème a 10 ans cette année et présente 10 spectacles de marionnettes à gaine - celles qu'on aime le plus, celles que l'on tient contre sa peau - au  Festival Again qui ouvre sa saison. Neuf auront lieu dans sa salle et un à la Médiathèque Marguerite Duras.

 Dès ce soir et aussi demain, la compagnie Balagan Système présentera sans scrupules les Entretiens d'embauche de Jacques Jouet.

 Tout le programme est là. Quant à moi pour en avoir vu des extraits à la présentation de saison j'ai  très envie de voir le moqueur Ha! Bah dites donc !?! de Loïc Thomas et l'habilissime  et poétique  Petites histoires sans paroles de Brice Coupey...

et bien sûr  L'Opéra du Dragon, de Heiner Müller qui sera donné le vendredi 7 à la Médiathèque Marguerite Duras.

Alain-Recoing.jpg

 Alain Recoing, grand marionnettiste et fondateur de ce théâtre qui est un modèle et aussi une école, a beaucoup publié sur son métier. Il vient de sortir un nouveau livre, Les mémoires improvisées d'un montreur de marionnettes, aux éditions de L'entretemps, qui par ailleurs ont en ce moment particulièrement besoin d'être soutenues, on vient de l'apprendre.

 Pour mémoire et pour l'émotion Le Théâtre aux Mains Nues c'est aussi pour nous le  souvenir d'une collaboration et d'un très beau spectacle monté par Eloi Recoing et Jeanne Vitez à partir de Ligne de partage des eaux de Fabienne Swiatly.

 

Théâtre aux Mains Nues - 7 Square des Cardeurs - 75020 - Paris. Réservations 01 43 72 60 28

Médiathèque Marguerite Duras - 115 rue de Bagnolet - 75020- Paris. Réservations obligatoires  pour L'opéra du Dragon   01 43 72 19 79 

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 16:12

  Hervé Mestron fait des romans avec de la musique, c'est son thème. Son héros est toujours un musicien, voilà, tout le monde le sait maintenant

Quand il écrit "pour la jeunesse" il s'agit de musique et c'est beau, tendre, instruit et souvent mélancolique.

Quand il écrit "pour les adultes" il s'agit de musique, c'est instruit et souvent follement drôle.

C'est le cas des quatre petits livres qu'il vient de publier aux éditions Symétrie et qui constituent le début d'une série intitulée "Le Musicos".

  Drôle et drôlement affuté le regard que ce musicien solitaire qui s'en va jouer aux quatre coins où l'envoie son imprésario porte sur les lieux et les gens. Très drôle la relation amoureuse qu'il a avec Denise, sa contrebasse, avec laquelle il dort. Follement drôle sa façon de se jeter tous fantasmes en avant - fantasmes de mariage, de pantoufles et pot-au-feu - sur chaque femme qu'il rencontre et qui n'en peut mais.

 Villa Marguerite, qui fait écho au séjour en résidence de l'auteur à la Villa Marguerite Yourcenar et qu'il nous décrivait ici est particulièrement savoureux, mais les trois autres sont au moins aussi drôles.

 

Les livres de la série "Le Musicos" coûtent chacun 9,80 euros. Editions Symétrie.

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Lire
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 09:15

 Les éditions Motus continuent à faire des livres ravissants.

Trois nouveaux  "Mouchoirs de poche" viennent de sortir:

CoMotus-ph1.jpgeur de lierre de Michel Besnier, dérive et s'entortille très graphiquement autour du lierre lequel cache un rat qui cache un chat et meurt où il s'attache.

Je suis venu tout seul, de Nicole Dedonder, suit pas à pas, geste après geste, saison après saison, le deuil d'un frêre que doit faire un petit garçon jusqu'à ce qu'il soit un homme.

Une petite heure perdue, de Nathalie Hense, c'est celle de l'attente dans un l'ennui désespéré, une heure à ne rien faire, de celles, indispensables, où se déploie l'imaginaire dans l'esprit des enfants.

Petites perfections ciselées de 15 pages chacune, impression blanche sur fond noir glacé, une touche de rouge parfois ou de vert, ces livres, comme presque toujours chez Motus sont exigeants et libres.

Auteur lui-même, publié chez lui et chez d'autres, Francois David qui anime cette maison d'édition depuis 1988 dit "les livres que j'ai envie d'écrire ou de publier sont de ceux qu'on a du mal à ranger". Autrement dit, de laCoeur_de_lierre_Lekti_INT2-c6bfb.jpg littérature et pas mal d'art. Difficile à ranger donc pour le libraire, car il faudrait les mettre à la fois sur les rayons "jeunesse" - et même parfois pas vraiment sur ces rayons-là - et ...ailleurs, là où tout simplement ça inspire et respire l'intelligence.

 

Les "Mouchoirs de poche" coûtent tous 4,50 euros.

Les éditions Motus sont installées dans la presqu'île du Cotentin.

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Lire
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 09:00

 plumes 3.jpegDans le cadre de son cycle Poésie Plate-Forme, Jérome Mauche recevra l'écrivain Fabrice Melquiot et l'artiste Eric Rondepierre le 29 septembre à 19h à la Fondation d'entreprise Ricard, 12 rue Boissy d'Anglas, Paris 8ème

 

 L.L.de Mars jouera de la clarinette, lira et présentera ses livres Une brève et longue histoire du monde et  Comment Betty vint au monde le 30 septembre à 18 heures à la librairie Alphagraph de Rennes, 5 rue d'Echanges.

 

 Christiane Veshambre, Sophie Loizeau et Gilles Cheval donneront lecture le 1er octobre à 14h 30 au Musée plume une.jpegLambinet de Versailles à l'invitation de la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines

Christiane Veschambre sera aussi à Clermont-Ferrand le 5 octobre - à 18h30 à la librairie Papageno et à 20h 30 au café-lecture Les Augustes.

 

 Dans le cadre de son cycle La scène poétique, Patrick Dubost recevra Jacques Rebotier et David Christoffel

 le 12 octobre à 18h 30 à l'ENS de Lyon.

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 19:19
les-bonnes-au-lucernaire---srie-a---13.jpg

  Jusqu'au 27 août on peut encore voir Les Bonnes, de Jean Genet, au Lucernaire à Paris. On se rappelle ce texte noir et imaginatif, amer et drôle, allégorie du maître et de l'esclave, de la passion et de la haine, de l'impuissance jouée et déjouée, texte complexe et limpide à la fois où le désir de vivre joue partie serrée avec le désir de meurtre.

  Ici, dans un décor délibérement limité à l'essentiel et par la grâce de trois comédiennes de grand talent, tout fait attentivement écrin au texte et aux questions même qu'il pose tant à la vie qu'au théâtre.

  C'est une relecture de Jean Genet et un bonheur de théâtre, on recommande.

Jean-Genet.jpg 
Les Bonnes

de Jean Genet par la compagnie Théâtre A

Mise en scène : Serge Gaborieau et Armel Veilhan

Avec Marie Fotuit, Odile Mallet et Violaine Phavorin

Scénographie et Lumière de Jacques-Benoît Dardant

Le Lucernaire - 53 rue Notre-Dame des Champs - 75006 - Paris

 

(article du 27-07-2011)

 

Flash dernière: Prolongation jusqu'au 29 octobre - comme quoi !

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 19:24

 

>> Du théâtre et de la musique

Dans le cadre du Festival de théâtre à Saint-Blaise, l'Hippocampe recommande:

 

Vendredi 23 septembre à18 h Salut vieux Pierre! Un hommage à Pierre Louki à la Médiathèque Marguerite Duras

 

 Horloger, poète, auteur dramatique, comédien, musicien, auteur-interprête de textes rêveurs, déjantés, drôles et volontiers grinçants, grand ami de Georges Brassens, Pierre Louki a disparu en 2006.


Les chansons de Pierre Louki seront interprêtées par

Danielle Baudouin, Agnès Boullenger, Marie-Ange Flandin, Soizik Jouin. Mise en scène Soizik Jouin.

Médiathèque Marguerite Duras 115 rue de Bagnolet - 75020- Paris.

Entrée libre

 

Et le dimanche 25 septembre à 16 heures Schlemil et autres fous-sages, une séance de contes dits par Alice Mendelson et Bénédicte Dowek dans le jardin partagé et prolifique du 56 rue Saint-Blaise. Entrée libre.

 

>> Du cinéma

Vendredi 23 septembre à 19 h, en ouverture à une semaine de cinéma israélien et palestinien L'espace Confluences rendra hommage à Juliano Mer-Khémis

Confluences - 190 Boulevard de Charonne - 75020 - Paris 

Les enfants d'Arna qui décrit le travail de Juliano sera aussi présenté le 16 septembre dans le cadre du Festival Cinémaligre, Paris 11ème.

On peut signer ici la pétition Le théâtre de la libeté de Jénine doit vivre !

 

Partout ailleurs, aux quatre coins de la France, c'est encore ou déjà l'heure des festivals, des salons, des colloques et des rencontres. La sélection a été mise à jour sur la page dédiée du blog.

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 11:59

   Son-corps-extreme.jpg Le 25 juillet dernier Régine Detambel donnait lecture du début de son dernier livre et répondait à quelques questions dans l'émission de France-Culture "Les bonnes feuilles". On peut encore l'entendre ici et c'est très agréable. D'abord parce qu'elle a une jolie voix et puis parce  qu'elle livre minutieusement des bribes, de petits éléments de la fabrication d'un livre, celui-là en tous cas et ce n'est pas un hasard.

 Si on ne l'entend pas, ce début, voici:  une nuit d'été un groupe d'hommes immigrés qui travaillent à faire une route aux abords d'une ville sous une pluie d'étoiles filantes qui les étonne et les effraye voient soudain apparaître une biche, puis son faon et, quelques temps après, une voiture qui s'écrase sur un poteau et s'enflamme. Chacun d'eux pourrait être le héros du roman et pourtant non nous ne les verrons plus, mais les sentiments qu'ils ont éprouvé durant  la nuit ne nous quitteront pas.

  L'héroïne c'est la femme qui s'est écrasée, Alice, un nom doux et lisse comme un conte pour un corps fracassé mais pas mort qu'il va s'agir de reconstruire dès la fin du coma. Et pas seulement le corps. Dans le coma et le long de sa lente sortie se fait jour un esprit fragmenté tout autant que le corps qui l'abrite, morcelé, plein de vides et de gouffres hérités d'autres vides jamais compris, jamais comblés. Une reconstruction n'ira pas sans l'autre, Régine Detambel avec la science du corps et du psychisme que l'on lui connait mène les deux pas à pas, lucidement, à terme. Et le terme de l'histoire est un feu,  comme l'avait été le début.

  Son corps extrême est chez les libraires depuis quelques jours, il est paru chez Actes Sud.


A propos de ce livre, lire aussi de Régine Detambel sur son site De la guérison comme moteur romanesque.

Rencontres prévues le 7 octobre à la librairie Jonas, Paris 13 ème et le 9 octobre à la librairie du 104, Paris 19 ème

 


Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Lire
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 18:40

 

  S'écarter quelques jours, voir ailleurs et d'ailleurs, ne  rien entendre que la sourde musique du Rhône, ne presque plus parler, ni ici ni -bas

  emporter avec soi l'hypnose- Bernheim, Son corps extrême de Régine Detambel, Franck de Anne Savelli, Depuis Tel Aviv de Naruna Kaplan, Sites et écriture ..

 dire à ceux qui lisent que de nouveaux blogs sont apparus ici

 dire à ceux qui écrivent  que de nouveaux concours  sont apparus

 dire à ceux qui restent près d'ici que la Médiathèque Marguerite Duras a des livres tous les jours et du grand burlesque le mercredi et le samedi .

Faire l'Icare et revenir après , se rappeler ce qu'on a oublié ici, le dire, écouter encore ... après.

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité de L'Hippocampe
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 16:54

Depuis quelques semaines  l'animal passeur  place des vidéo(s)* dans la colonne de droite, puis les remplace de façon aléatoire. ( C'est le rythme qui est  aléatoire et non pas le choix des vidéos - je veux rassurer: l'Hippocampe nage mais ne dérive pas, sinon secrètement )

Vient d'y être placé un entretien avec Stéphane Hessel réalisé en février dernier par la revue Cassandre/Horshamp, à l'occasion d'une rencontre au Motif où étaient également présents Mohamed Rouabhi et Benjamin Barou-Crossman. L'ensemble est sur la page Europe: No culture no future  de Cassandre.

Ont précédé un extrait du spectacle On air, du Collectif Platok puis un extrait de La flûte magique, du Freedom Théâtre de Jénine.

On peut donc aller y voir de temps à autres et nager à son tour:  à partir de ces images, les courants sont favorables.

* cela s'accorde t-il au pluriel ?

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité de L'Hippocampe
commenter cet article

Écrire

  • : L'Hippocampe associé
  •  L'Hippocampe associé
  • : L'association L'Hippocampe associé favorise les pratiques culturelles dans la cité et la fréquentation des créateurs et des oeuvres. Elle constitue un lieu-ressource pour les acteurs culturels ainsi que pour les écrivains et artistes.
  • Contact

Recherche D'article