Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 20:16

Sho  kman le nouveau spectacle du Freedom théâtre de Jénine plusieurs fois évoqué ici, vient en France pour une tournée dans le cadre des Rencontres du Jeune Théâtre de Grenoble (1- 10 Juillet). Il fait escale en région parisienne le 28 juin à Aubervilliers, le 30 juin à La Bourse du travail de Paris, le 12 juillet au Studio de l'Ermitage, Paris 20 °

 

The Freedom Theatre est né de la volonté de prolonger l’engagement d’Arna Mer, citoyenne juive israélienne, pour répondre aux besoins d’éducation et de soutien psychologique des enfants du camp de réfugiés de Jénine en Cisjordanie. Son patient travail avait abouti à la création d’une école de théâtre afin de permettre aux enfants d’exorciser leurs peurs et leurs frustrations quotidiennes.

julianoLes efforts entrepris par Juliano Mer Khamis (fils d’Arna), des amis d’Arna, de plusieurs associations du camp de Jénine, de Palestine et des soutiens internationaux, aboutissent en 2006, à la renaissance de l’école sous le nom de « Freedom Theatre ». Juliano en devient le directeur, sacrifiant ainsi sa carrière artistique, et fait de ce lieu l’un des symboles de la résistance culturelle de la société palestinienne. Les Amis du Théâtre de la Liberté - ATL Jénine - et programme de la tournée.

 

Militant de la paix et de la justice, Juliano Mer-Khamis a été, pour cette raison-même, assassiné à Jénine le 4 avril dernier. But the show must go on, culture and engagement too.


Sho Kman est une création de Nabeel Al Raee, le spectacle est parrainé par Etel ADNAN, Etienne BALIBAR, Janine EUVRARD, Mohamed KACIMI, François MARTHOURET, Edgar MORIN, Elias SANBAR, Didier SANDRE, Abraham SEGAL, et soutenu par Peter BROOK, metteur en scène, directeur du théâtre « Les Bouffes du Nord »

 

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 16:41

On-air.jpgOn est contents d'annoncer que le collectif PLATOK présentera

la nouvelle version de 


On air


Les 22, 23, 24 juin 2011 à 21h, au Bouffon Théâtre

26/28 rue de Meaux, 75019 Paris, Métro Jaurès

 

 

« … une adhésion constamment décevante à des produits fallacieux. Il s’agit de courir vite derrière l’inflation de signes dépréciés de la vie. »

Guy Debord, Commentaires sur la société du spectacle.

 

  Ecriture et mise en scène  Lisa Delgado,  avec Léa Alazraki, Elisa   Lécuru, Nicolaï Larochenko, Alice May. Musiques Vladimir Mejstelman.  Chorégraphie Florence Pia. Lumière  Jean-François Leblan. Assistante Aurore Migeon.

 

 Collectif Platok

   Réservations sur platok[@]live.fr - 

Et puis ...


du 18 au 26 juin de Saint-Blaise au Parc de Belleville en passant par la rue Sorbier et la Place de la réunion, 14 spectacles de danse, théâtre, poèmes visuels, installations, projections vidéo etc. dessineront le paysage du festival Et 20 l'été dédié aux arts de la rue. Tout le programme se trouve sur le site de la Mairie du 20 ème et sur  l'excellent site GambettaVillage qu'on est contents de saluer et de remercier au passage.

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 23:50

Comedies Tragiques Affiche TEP  Comédies tragiques c’est 32 personnages qui sont nous, nous tous, dans nos lieux habituels: surtout le bureau de poste et l’Agence Pôle Emploi, où on se retrouve sans cesse - et puis l’école, la maison avec femme et enfants, un bureau au ministère, un studio télé, une agence d’intérim ... et où tout le temps, partout, que l’on soit devant ou derrière le guichet, tout en bas de l'échelle ou un peu plus haut, on doit affronter les impasses, les absurdités, les injustices, les hiérarchies iniques, les intérêts destructeurs qui font aujourd’hui notre quotidien et se tenir debout quand même. Les multiples facettes, soit une vingtaine de tableaux en l’occurrence, d’une comédie sociale qui ne tourne pas rond, pas rond du tout il faut bien le dire et Catherine Anne le dit direct.

  Et puis, au centre de tout cela il y a le Grand Théâtre, occupé, qui va fermer, qui a trouvé encore un peu de sous chez Perrier moyennant de dire Le Cid en plaçant

« Perrier c’est fou » tous les quatre alexandrins – essayez, c’est irrésistible – et cristallise tous les maux et tous les désirs. Et aussi la poésie, indispensable, grave et transgressive, en fil conducteur et respiration vitale.

 Car il s’agit bien de vivre, donc, et les quatre comédiens qui jouent les 32 personnages et les vingt situations, il faut bien qu’ils en déploient de la vie belle et bonne et du changement de costumes, de perruques, de postures, d'accessoires et d’accent comme dans le bel et bon théâtre de toujours, et pour faire rire. Parce que l’humour, suprême courtoisie de l’auteur et dignité de l’individu, est bien là, dans le texte et moteur.

On aura compris que c’est bien, vigoureusement critique, ludique et revigorant.

On pense à Brecht et à Molière, on sait que l'auteur y a pensé.

Comédies tragiques est la dernière et ultime création de Catherine Anne - auteur, metteur en scène et comédienne -  en tant que directrice, depuis 2002, du Théâtre de l’Est Parisien (TEP) qu’elle quitte à la demande du Ministère de la Culture et de la Communication, lequel veut faire autre chose de ce théâtre mais à l’heure d’aujourd’hui on se sait pas encore quoi.

 

Comédies tragiques. Texte et mise en scène Catherine Anne. Avec Thierry Belnet, Fabienne Lucchetti, Damien Robert, Stéphanie Rongeot.

Jusqu'au 25 juin au Théâtre de l'Est Parisien - 159 avenue Gambetta - Paris 20 ème

Comédies tragiques parait ce mois-ci chez Actes-Sud papiers

 

Voir sur le site du théâtre aussi plusieurs moments de rencontre comme : ► Le 15 juin à partir de 14 h: journée des auteurs et débats sur l'écriture théatrale, avec notamment Catherine Anne, Philippe Aufort, Philippe Dorin, Eugène Durif, Carole Fréchette, Claudine Galéa, Jean-Claude Grumberg, Joël Jouanneau, Ahmed Madani, Michel Vinaver

 ►Le 18 juin à 16 h Réunion ouverte de l’association "H/F Île-de-France".Etat des lieux et perspectives sur la place des femmes dans les métiers de l’art et de la culture. Et à 21 h 45► Debat public : Le pouvoir et le féminin.

 

Lire aussi recension, analyse et extraits sur Médiapart, par JJMU

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 13:54

Intense et profond moment de lecture de Christiane Veschambre hier à la médiathèque, où le silence joua sa partie belle.Merci, vraiment.

On peut aller au Chat noir ce soir, Christiane y donne une autre lecturechat-noir.jpg - une autre, forcément une autre. Elle sera accompagnée de la musicienne Ninon Foiret.

C'est dans  Kara Cole,  un cycle de lecture conçu par Camille Loivier et Ninon Foiret,

Le Chat noir est 76 rue Jean-Pierre Timbaud dans le 11 ème arrondissement de Paris. L'entrée et la participation sont libres. La lecture sera à 20 heures.


(...) les lumières / dans la nuit de l'après-midi / ville / la nuit comme une neige // épaisseur chaude / savoureuse / ton épaule / me consiste

C'est la fin de Fente de l'amour.

 

Après, ce sera l'été.

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 23:50

 Ce sera mardi 7 juin, nous serons avec vous j'espère autour de Christiane Veschambre, elle dira par exemple ceci:

l'amour cherche  / une chambre en nous  / déambule dans nos appartements meublés  /  parfois  / se fait notre hôte  /  dans la pièce insoupçonnée mise à jour par le rêve  /  creuse / entre glaise et pierre  /              un espace pour mon amour  / n'ai que lui  /  pour osciller /        comme la tige à l'avant de l'aube  (...)

C'est au milieu de Fente de l'amour, un petit livre tout juste édité. Et l'on se dira que la question de savoir si Christiane Veschambre est poète ne se pose vraiment plus.

Elle lira d'autres textes, publiés ou pas encore. On peut l'entendre ici.

Avec nous, à la Médiathèque Marguerite Duras, à 19 heures, vous serez entrés librement. Ce sera le dernier diwan.

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité de L'Hippocampe
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 09:00

...  sera à la Médiathèque Marguerite Duras avant la fin de cette saison sont aussi les deux prochaines et inversement. Ce sera:


► samedi 28 mai à 14h, pour voir, entendre et échanger avec Leslie Kaplan, Gilles Leroy, Anne Faisandier et Silvia Radelli sur le thème de la mère. Regards d'écrivains - La mère extérieur jour intérieur nuit

 Projections à 14 heures, puis impressions d'écrivains et échanges stimulés par Julien Cendres.

 

► mardi 7 juin, à 19 h, pour le diwan de Christiane Veschambre qui lira L'enfant-ma-mère extrait d'un livre en Christiane-Veschambre.jpgcours d'écriture, Fente de l'amour ed. Le Frau 2011 avec le peintre Madlen Herrström,  et des extraits de Après chaque page, ed. Le Préau des Colinnes 2010.

 

Ici Christiane Veschambre lisant Tout se tenait là - enregistrement Anne Faisandier

Médiathèque Marguerite Duras - 115 rue de Bagnolet - 75020 - Paris
Entrée libre aux deux manifestations

Soutiens: Scène du Balcon, Paris-Bibliothèque, Mairie du 20 ème,  Médiathèque Marguerite Duras
Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité de L'Hippocampe
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 23:00

plumes 3.jpeg... il faut ressortir l'agenda.

►La 29 ème édition du  Marché de la poésie ouvre ses stands samedi 28 mai à 11h30 Place Saint-Sulpice à Paris 6° et se terminera le dimanche soir. Dans les stands et sur les estrades lectures et tables rondes se succèderont ou se superposeront. On retient notamment  un moment organisé par  Pierre Drogi  à propos de "Lire la poésie" le samedi à 14h30 avec Michael Batalla, Vannina Maestri, Yves Boudier. Les invités d'honneur du Marché sont cette année des auteurs nordiques qui donneront lecture musicale le samedi soir. 

 ►Puis Les Périphéries se poursuivront tout le mois de juin ailleurs à Paris, en région parisienne et en France. C'est dans ce cadre par exemple que la Médiathèque Marguerite Duras donnera  Le Gange, de Zéno Bianu le 21 juin à 20h 30. 115 rue de Bagnolet. Paris 20°.

Le 27 mai La Scène du Balcon et remue.net organisent une rencontre avec Cheyne éditeur et deux de ses auteurs Mariette Navarro et Antoine Wauters au Centre Cerise 46 rue Montorgueil, Paris 2°. Rappelons que l'on peut aussi rencontrer Cheyne éditeur du 15 au 21 août au Chambon-sur-Lignon entre Haute-Loire et Ardèche pour leurs  20 èmes lectures sous l'arbre .

Le 18 juin avec la Scène du Balcon encore, c'est la nuit elle-même qui pour la 5 ème fois remuera de poésie et de proses à partir de 17h30 à la Mairie du 2 ème arrondissement avec les auteurs publiés par l'éditeur remue.net.  La nuit remue s'annonce en détail ici. Réservations souhaitées 01 42 96 34 98

Tout cela est gratuit et surtout libre, de même bien sûr que ► le diwan avec Christiane Veschambreplume-une.jpeg.jpg

mardi 7 juin à la Médiathèque Marguerite Duras. 


On voudrait en citer beaucoup d'autres,  mais après on ne peut plus et puis on finit par s'interroger sur son rôle et puis la liberté c'est aussi de chercher tout seul ... alors un dernier seulement et ce sera

► Charles Pennequin le 31 mai au Générateur de Gentilly avec Jean-François Pauvros.

  

 

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 08:45

Le Rhône à Arles. Crédit Hippocampe  Le printemps fut si précoce que les ateliers d'écriture de l'hippocampe sont terminés et ce qui devait éclore est éclos. La sécheresse a fait le reste, cette année on attend la pluie.

  Mais Paul Morand affirmait que les canaux de Venise sont pleins d'encre alors depuis quelques temps Virgine Lou va systématiquement vérifier cet état de fait au début de l'été en emmenant quelques oiseaux voyageurs.

  Pour être du voyage il faut partir de son blog -  feuilletage conseillé de ses  apartés .  On pourra ensuite revenir ici nous dire ce qu'il en fut ... ou bien ouvrir un blog vénitien.

  A d'autres moments dans l'été elle est là et on peut aussi juste s'installer à l'ombre de son jardin arlésien et  dans ses silences par exemple.  Ici, je dois le dire, certains sont très tentés...

 

  Et puis, tant qu'à donner dans l'image et la publicité, rappelons qu' Arles l'été c'est aussi ceci.

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 09:10
L-hospitalite-europeenne-.jpeg

 L'hospitalité européenne, utopie artistique ou enjeu culturel européen ?

Faut-il absolument passer par une catastrophe annoncée avant de pouvoir imaginer un « service public européen de la culture et de la création artistique »   ?

Lundi 23 mai au Goethe-Institut de Lyon la revue Cassandre Horschamp en partenariat avec Banlieues d'Europe interrogera l' "'hospitalité" de l'Europe dans le domaine culturel à l'heure où on la voit se replier dangereusement sur les frontières de l'espace Schengen. Pour poser les termes du débat :

* Nicolas Roméas, revue Cassandre/Horschamp

* Jean Hurstel, Président de Banlieues d’Europe

* Patrick Penot, co-directeur du Théâtre des Célestins

* Harold David pour le Festival Est-Ouest de Die

* Yves Pignard, directeur du Festival en Beaujolais Continents et Cultures/CCAB

* des compagnies européennes : Piccola Compagnia della Magnolia (Italie), Le Golem Théâtre (France / Rep. Tchèque), Cie Saudade, Esitystaiteen Seura (Finlande)…

 

Cette manifestation fait partie de la pluie de rencontres littéraires et culturelles sélectionnées sur la page agenda  du blog qui vient d'être mise à jour. A défaut de pluie du ciel sur les cultures.

 

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 16:33
Blancard-ruines-avec-colonnes.jpg  Blancard-HVille.jpg  Blancard-french_06.jpg Blancard-Cafed.jpg 

Hippolite-2-Saint-Cloud--Les-Vainqueurs-St_Cloud_480-30d72-.jpg

Saint-Cloud. Les vainqueurs

 

 Hypollite-2-Cour-interieur-de-l--Arsenal-.jpg

La cour de l'Arsenal

 Hyppolyte-2-2legants-devant-le-theatre-de-la-Porte-Saint.jpg

Elégants devant le théâtre 

Saint-Martin

  Paris 1871

Photographies d' Hyppolite Blancard

 

 

  Ces clichés d'un Paris ravagé par les bombardements prussiens et par les luttes et la répression de la Commune de 1871 mais dans lequel forcément la vie continue tout de même, ont été prises par un homme passionné et libre de son regard puisque, pharmacien de son état, il prenait ces photos pour lui-même et non pour une presse soumise à la censure. 500 d'entre eux ont été retrouvés et sont conservés dans les collections de la Bibliothèques Historique de la Ville de Paris.

En résonnance avec les célébrations de la Commune de Paris, la Médiathèque Marguerite Duras * y consacre actuellement une exposition. Entre stupeur, colère, nostalgie, prise ou reprise de conscience on y observera plus de cent de ces clichés d'Hyppolite Blancard. Puis on sourira en voyant ou revoyant  l'étonnant  film de Peter Watkins passant en boucle dans l'exposition - La Commune de Paris (Paris 1871)  soit cinq heures de tournage  effectué en 1999 avec des chômeurs, des intermittents du spectacle, des habitants de Montreuil et du 11 ème arrondissement de Paris tous convaincus et donc remarquables acteurs - où la fiction qui consiste à introduire la télévision parmi les médias de l'époque et le langage contemporain dans celui de l'époque ouvre un espace reflexif  très réjouissant.

 

Succinct rappel des faits: Janvier 1871: un armistice est signé avec la Prusse par le gouvernement Thiers - Mars 1871 la Commune de Paris est proclamée et s'installe à l'Hotel de Ville - Mai 1871 La Commune est réprimée par le gouvernement Thiers réfugié à Versailles: 20.000 victimes, 38.000 arrestations, 10.000 déportations au bagne.

Traditionnellement une commémoration de ces combats a lieu le 28 mai au Mur des Fédérés. Cette année la Ligue des Droits de l'Homme y appelle sur le thème "Ils ont sauvé la république et fait vivre la démocratie. Réhabilitons les Communards."

 

 *Médiathèque Marguerite Duras - 115 rue de Bagnolet - 75020, Paris

Exposition La commune de Paris jusqu'au 4 juin.

Projections à l'auditorium le 19 mai à 18h: Le temps des cerises, film documentaire de Claude Val, 2009 - La Nouvelle Babylone, film de Grigori Kozintsev et Léonid Trauberg, 1929.  Le 21 mai de 14 à 18 h Paris au temps des cerises, film de Jean Desvilles et Jacques Darribehaude, 1965, projection suivie de plusieurs conférences. Entrée libre.

***********************************************************

 

Et puis

si la révolution sera la floraison de l'humanité comme l'amour est la floraison du coeur - Louise Michel in Mémoires - prenons la liberté d'un pas de côté.

Côté émotion, là-bas ...

Repost 0
Published by L'Hippocampe associé - dans Actualité des amis
commenter cet article

Écrire

  • : L'Hippocampe associé
  •  L'Hippocampe associé
  • : L'association L'Hippocampe associé favorise les pratiques culturelles dans la cité et la fréquentation des créateurs et des oeuvres. Elle constitue un lieu-ressource pour les acteurs culturels ainsi que pour les écrivains et artistes.
  • Contact

Recherche D'article